COVID-19 | Point de situation dans le département de la Seine-Maritime

Circulaire du préfet du département de la Seine-Maritime, mise à jour le 22/03/2021. 

Afin de freiner la propagation de la COVID-19 sans enfermer, de nouvelles mesures ont été annoncées par le Premier ministre le 18 mars, en vigueur depuis le samedi 20 mars 2021.

Le port du masque est obligatoire dans toutes les communes du département, dans tous les établissements recevant du public et dans les services de transport.

Les centres de vaccination dans la Seine-Maritime sont ouverts aux personnes de plus de 75 ans, aux personnes vulnérables à très haut risque, et aux personnes de plus de 50 ans présentant une forme grave de la COVID ou une comorbidité. Les centres de vaccination de la métropole sont : le site de l’hôpital Jacques Monod à Montivilliers, le site de l’hôpital Flaubert au Havre et le site de la salle des Fêtes de Bléville au Havre (numéro de téléphone unique 02 79 46 11 56).

Les mesures en vigueur dans le département de la Seine-Maritime

Les déplacements

Une attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire pour se déplacer durant le couvre-feu de 19h à 6h sur l'ensemble du territoire.

En Seine-Maritime, entre 6h et 19h, les déplacements peuvent se faire sans attestation dans un rayon de 10 km autour du lieu de résidence, sous réserve de pouvoir justifier de son domicile (par exemple avec une carte d'identité). Au-delà des 10 km, les déplacements sont autorisés sous réserve de justifier d’un motif parmi l’ensemble de ceux prévus dans l’attestation.

Vous pouvez télécharger vos attestions pour les déplacements au delà de 10km de votre domicile ou après 19h depuis le site du Gouvernement et sur celui du ministère de l’Intérieur, ou de la recopier sur un papier libre.

Des dérogations sont prévues pour les motifs suivants, à toute heure :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou le lieu d'enseignement et de formation
  • Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l'achat de produits de santé
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative
  • Déplacements pour participer à des missions d'intérêt général
  • Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances
  • Déplacements des personnes en situation de handicap (et leur accompagnant)

En journée, entre 6h et 19h, et au-delà de 10km, s'y ajoutent les dérogations suivantes :

  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle ou pour des livraisons à domicile
  • Déplacements pour effectuer des achats de première nécessité ou des retraits de commandes
  • Déplacements liés à un déménagement résultant d'un changement de domicile et déplacements indispensables à l'acquisition ou à la location d'une résidence principale, insusceptibles d'être différés
  • Déplacements pour se rendre dans un service public, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance
  • Déplacements à destination ou en provenance d'un lieu de culte
  • Participation à des rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public qui ne sont pas interdits.

Les commerces

Les commerces autorisés sont ceux qui étaient ouverts lors des deux premiers confinements (commerces de première nécessité), auxquels s'ajoutent notamment les librairies, les disquaires, les salons de coiffure, les magasins de bricolage, les magasins de plantes et de fleurs, les chocolatiers, les cordonniers, les concessions automobiles (sur prise de rendez-vous) et les visites de biens immobiliers.

Les supermarchés et autres magasins de vente d’une surface de plus de 400 m² ne peuvent accueillir du public que pour les activités listées ci-dessus et doivent fermer les rayons qui n’en relèvent pas.

Les règles applicables aux marchés en extérieur restent inchangées. Ils peuvent se tenir avec des étals de différentes natures (alimentaires ou non) mais en respectant des règles de distance entre étals et en appliquant un protocole sanitaire strict.

En revanche, les marchés couverts ne pourront accueillir que les commerces alimentaires et la vente de plantes, fleurs, graines, engrais, semences et plants d'espèces fruitières ou légumières.

Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations.

Tous les établissements autorisés à ouvrir ne peuvent plus accueillir de public après 19h00.

Les bars et restaurants sont fermés, sauf pour leur activité de livraison et de vente à emporter.

Dans toutes les communes du département de la Seine-Maritime, la vente à emporter et la livraison de boissons alcooliques est interdite tous les jours de la semaine entre 19 heures et 6 heures du matin. La consommation de boissons alcooliques sur la voie publique et dans les espaces publics est interdite à toute heure.

Les rassemblements de plus de 6 personnes dans l'espace public sont toujours proscrits.

Vide-greniers, brocantes et foires à tout sont interdits dans toutes les communes du département.

 


Newsletter